Un concept innovant

En 2002, lors d’une réunion organisée à l’initiative de la direction de RSE de Microsoft France, une éducatrice pour jeunes enfants à l’hôpital Necker à Paris exprime un souhait : «Disposer d’ordinateurs communicants »

Cette proposition intéressa Roger Abehassera, alors Directeur Général Adjoint de Microsoft France, qui demanda à des ingénieurs volontaires de réfléchir à la façon de créer une solution technique dans un cadre d’une action solidaire pour l’hôpital. Pour resituer le contexte, moins de 30% des foyers disposaient d’une ligne ADSL et les hôpitaux ne disposaient pas de réseau Wifi.

Un petit groupe de passionnés se retrouve régulièrement autour d’un café ou le soir pour analyser le besoin et comprendre l’existant, car si la demande paraît simple, l’hôpital n’est pas un lieu simple. En rencontrant d’autres personnes dans d’autres services hospitaliers, nous avons mieux cerné les attentes qui ont fait et font encore les fonctionnalités clés du succès de Docteur Souris 12 ans après.
  • Il faut des ordinateurs pour l’ensemble des enfants et adolescents, pour ne pas faire de différence entre tel ou tel service de l’hôpital.
  • Il faut qu’ils soient portables, pour être facilement manipulables sur un lit, une table ou sur les genoux.
  • Il faut pouvoir accéder à Internet à partir de chaque chambre, chaque salle de jeux, chaque classe. Avec un niveau de protection élevé des enfants dans les usages de l’Internet.
  • Il faut que le système ne repose pas sur le service informatique de l’hôpital (qui n’a pas les moyens matériels de s’occuper d’un système pour les patients).
  • Il faut que la mise en œuvre d’un tel système soit gratuite pour l’hôpital et gratuite pour les enfants et les familles.
  • Il faut que le système fonctionne chaque jour 24 heures sur 24 et qu’il soit durable, conçu pour s’inscrire dans le fonctionnement de l’hôpital.
Un défi passionnant qu’il va falloir relever avec une autre contrainte : qui va financer de telles opérations ?

Cela marche. C’est très apprécié. Quelle suite donner à ce projet ?


La passion des uns, les bonnes volontés des autres, permettent de monter des dossiers, de propager l’idée, de rallier d’autres personnes et de créer ainsi une vraie chaîne de solidarité. Microsoft donne une centaine de portables et accorde une première subvention. Un mécène voulant faire un don de 1 million de Francs à l’hôpital Necker décide de l’affecter à notre projet que nous déployons dans les hôpitaux parisiens de Trousseau et Necker.


Nous avons contacté plusieurs associations œuvrant dans les hôpitaux pour leur confier notre projet, mais aucune n’a accepté de reprendre le défi de faire vivre et grandir un tel projet. C’est ainsi que l’Association Docteur Souris a été créée, pour reprendre un projet né dans le cadre d’une action de mécénat de Microsoft France et en faire une action solidaire pérenne avec d’autres partenaires. Pour en savoir plus, continuer ce parcours découverte dans la rubrique « Comment ça marche ? »